huile-olive3

Réglementation sur la vente d’huile d’olive

La vente d’huile d’olive en vrac est interdite en France, conformément à l’article 2 du règlement 29/2012 relatif aux normes de commercialisation de l’huile d’olive :

« les huiles visées à l’article 1er, paragraphe 1, sont présentées aux consommateurs finaux préemballées dans des emballages d’une capacité maximale de cinq litres. Ces emballages sont munis d’un système d’ouverture qui perd son intégrité après sa première utilisation, et comportant un étiquetage conforme aux articles 3 à 6 ».

Cela signifie que l’huile d’olive ne peut être vendue aux  consommateurs finaux que dans un emballage neuf et scellé, avec une étiquette complète sur chaque flacon. Le commerçant qui souhaite vendre de l’huile d’olive à la demande doit être inscrit en tant que conditionneur et répondre à des normes très strictes en termes de traçabilité.

La transgression de ces règles est punissable :

  • Soit d’une amende de 3è catégorie (450 € minimum) par infraction constatée
  • Soit d’un emprisonnement de deux ans et d’une amende de 300 000€

L’huile d’olive est un produit du quotidien indissociable d’une alimentation saine et équilibrée. Face à de telles contraintes, qui empêchent de la vendre en libre service, nous avons choisi de la proposer en BIB (Bag in Box) de 3 litres, lui garantissant la meilleure conservation et la préservation de ses qualités, tout en limitant l’impact de l’emballage sur l’environnement. Elle est disponible en magasin en conventionnel, ou issue de l’agriculture biologique.