Bulle_verte-famille

Rencontre avec Bulle Verte

Qui êtes-vous ?

Je suis Cécile Marcesse, la fille des dirigeants de Bulle verte. Je travaille principalement sur toute la partie commerciale et bureautique.

Qu’est-ce qui vous a motivé à vous lancer dans cette aventure ?

Pour moi, l’aventure a commencé en 2005 lorsque j’ai été engagée dans l’entreprise de mes parents. Avant ça, je me formais au métier de commercial en vendant des fenêtres directement aux consommateurs mais cela ne m’a pas plu.

Née dans l’entreprise Bulle verte, il était naturel pour moi d’aider mes parents et d’utiliser uniquement les produits de de la marque pour mon intérieur. En effet, je n’ai jamais pu passer dans un rayon de supermarché sans sentir l’odeur agressive des produits chimiques. Il devenait donc évident de travailler dans l’entreprise de mes parents afin de m’orienter vers un contact avec des magasins plus réceptifs au naturel. Petit à petit, des responsabilités m’ont été données chez Bulle verte et je m’occupe aujourd’hui des gros comptes et de la gestion de l’organisation des expéditions pour que les clients soient servis au plus vite, un élément auquel je tiens beaucoup.

Quels sont vos engagements en tant que producteur ?

Nous sommes une entreprise de fabrication éthique. Il est vraiment naturel pour nous de prendre des produits végétaux plutôt que chimiques, ce n’est pas une contrainte mais un art de vivre. Pour preuve, nous ne faisons pas une partie de gamme naturelle et une autre chimique. Le végétal est notre mode de pensée, notre mode de vie.

Ensuite, nous essayons de consommer au plus près de chez nous car ce qui est disponible en France doit être acheté en France. Plus de 90% de nos matières premières viennent notamment de France, moins de 10% d’Union Européenne et – de 1% du reste du monde. Ces produits étrangers sont des huiles essentielles aux parfums non présents en France. Nous nous fournissons au maximum en local.

Enfin, nous sommes un fabricant éco responsable puisque nous régulons nos consommations d’eau et d’électricité. Nous avons également fait poser un système photovoltaïque pour être autonome.

Pour vous, vrac rime avec… ?

Authenticité. C’est revenir au commerce d’antan où les gens achetaient leur riz à la quantité qu’ils désiraient. Après quelques années de surconsommation, on revient aujourd’hui au côté responsable, synonyme de vrac aussi.