Heimburger

Rencontre avec Heimburger

Qui êtes-vous ?

Je suis Philippe Heimburger, PDG de l’entreprise « Pâtes Grand’Mère », je suis né en 1966 et je travaille dans l’entreprise depuis mes 18 ans. J’ai toujours été passionné par les grandes machines de pâtes de mon père, en bref, « je suis tombé dedans petit ». Avec mon frère Robert, nous dirigions l’entreprise jusqu’en 2013, lui au commerce et marketing, moi à l’opérationnel. Après son décès, j’ai repris la direction de l’entreprise à part entière et cette mission me tient à cœur.

J’aime bien manger, j’aime l’authenticité, le partage, le goût et les innovations. Lorsque j’ai repris la direction de l’entreprise, il était important pour moi de marquer les esprits avec des produits novateurs, sans pour autant oublier l’authenticité qui m’est si chère.

Qu’est-ce qui vous a motivé à vous lancer dans cette aventure ?

Notre famille étant très proche de la nature, je souhaite tout naturellement développer une autre forme de distribution éco responsable qui correspond aux valeurs sociétales et environnementales de l’entreprise. J’œuvre beaucoup pour les économies d’énergies et je milite fermement contre le gaspillage au sein de mon entreprise. La diminution des emballages permet de réduire les déchets et la surutilisation de ceux-ci me révolte. Il est parfaitement possible de concilier industrie/économie et écologie.

Le concept day by day me rassure et me plaît beaucoup. En effet, la réduction des emballages permet aux consommateurs d’apprécier réellement le produit sans prêter attention au packaging. Pour moi, cela permet de se concentrer sur ce qui est important : le produit.

Quels sont vos engagements en tant que producteur ?

Le développement durable est un terme nouveau et présent dans tous les esprits. Pour moi, c’est le respect de l’environnement dans tous les sens du terme. Dans mon métier d’industriel, prendre soin de la nature est primordial car j’en dépends. En effet, j’ai besoin de matières premières : du blé dur et des œufs. Or, le blé doit pousser dans une terre la plus propre possible et les poules doivent avoir une alimentation saine et respirer un air pur pour pondre dans les meilleures conditions possibles. Mes engagements sont donc réels et justifiés, réduire au maximum mon impact sur l’environnement est un devoir.

Pour vous, vrac rime avec… ?

Vrac rime avec moins d’emballages, moins de déchets, moins de recyclage, moins d’énergie et moins d’émissions de CO2.