Tag: tradition

Rencontre avec Heimburger

Depuis trois générations l’entreprise Heimburger, implantée à Marlenheim (67), excelle dans l’art de fabriquer des pâtes aux œufs de très haute qualité. Tout en restant fidèle à la tradition culinaire familiale, elle poursuit ses défis d’innovation dans le respect de l’environnement et de la biodiversité.

Entretien avec Philippe Heimburger PDG de l’entreprise

Qu’est ce qui vous a pris de vous lancer dans cette aventure ?

Notre entreprise et une société familiale qui a été créée par mon Grand-père, transmise à mes parents et tout naturellement j’ai poursuivi le développement de l’activité dans l’espoir un jour de transmettre ce patrimoine familiale à mes enfants.

 Quels sont vos partis pris en tant que producteurs ?

Le respect de mes collaborateurs, de mes fournisseurs et le devoir de proposer à mes clients la meilleure pâte possible, fabriquée avec des matières premières de qualité supérieur. Une semoule de blé dur à laquelle je rajoute 7 œufs frais par kilo, contrôlée et validée par notre service qualité.

En un mot l’EXCELLENCE.

Pour vous, vrac rime avec… ?

Depuis toujours l’entreprise est attentive quant à son impact sociétal et environnemental qui se traduit aujourd’hui par une réelle politique RSE. Nous n’avons de cesse de rechercher des solutions pour diminuer nos emballages et déchets, pour nous la vente en produits vrac correspond totalement  à cette politique.


Rencontre avec Apiflor

Qui êtes-vous ?

Apiflor était à l’origine une entreprise dédiée uniquement à l’achat et au conditionnement de miels régionaux de premier choix à destination du marché de l’épicerie fine. Dans les années 90 l’activité de biscuiterie artisanale est créée, elle met à l’honneur les spécialités biscuitières du terroir Auvergnat tel que les croquants d’Auvergne puis dans un second temps des sablés apéritif au fromage d’Auvergne.

Fils des créateurs d’Apiflor, j’ai intégré l’entreprise il y a bientôt 5 ans avec la volonté de perpétuer et de promouvoir les spécialités biscuitières de notre terroir.

 Q1 : Qu’est-ce qui vous a pris de vous lancer dans cette aventure ?

C’est avant tout la volonté de perpétuer une activité de biscuiterie traditionnelle dans un territoire rural, notre biscuiterie artisanale contribue à conserver un patrimoine culinaire de notre terroir qui pourrait facilement tomber dans l’oubli.

J’ai également toujours été animé par un esprit entrepreneurial et indépendant, s’investir dans une petite entreprise permet de répondre à ce besoin et d’être à 100% acteur de sa vie professionnelle.

Q2 : Quels sont vos partis pris en tant que producteurs ?

Je crois beaucoup à la transparence vis-à-vis des consommateurs, nous travaillons dans ce sens en utilisant des matières premières de qualité supérieure, nous n’utilisons pas d’additifs au nom bizarre dans nos biscuits

Chez Apiflor, l’approvisionnement en local et en direct est également primordial puisqu’il permet de maîtriser la qualité de nos principaux ingrédients  et de tisser de véritable partenariat avec nos fournisseurs. Il fait également parti de l’ADN de notre entreprise : Comment pourrait-on produire des biscuits traditionnels Auvergnats en achetant nos matières premières ailleurs ?

Q3 : Pour vous, vrac rime avec… ?

  1. BELLES économies. Je m’explique : les économies sont réalisées essentiellement sur l’emballage qui peut représenter chez nous plus de 30 % du coût d’un sachet de biscuit, le produit lui reste le même.
  2. Ecologie grâce à la réduction des déchets et du gaspillage

Propos recueillis auprès de Douglas Estager, Gérant Apiflor


Rencontre avec Marius Fabre

Qu’est ce qui vous a pris de vous lancer dans cette aventure ?

Ma sœur et moi avons grandi au milieu des savons, fabriqués par notre famille depuis 1900. Nos souvenirs d’enfance se situent dans notre savonnerie familiale à Salon-de-Provence, où nous rendions visite à notre grand-père Henri Fabre, dernier fils de Marius, et à nos parents, Marie-Hélène Fabre et Robert Bousquet.

Notre grand-père nous amenait goûter le savon dans les immenses chaudrons, nous apprenait le détail de chaque étape de la fabrication. C’est ainsi que la passion de ce métier unique nous a été transmise, et c’est toujours dans ce même lieu chargé d’histoire, que notre activité de fabricant de savon de Marseille se poursuit.

Après avoir, chacune de notre côté, fait nos armes dans des domaines différents – le juridique et l’export pour Marie et le développement durable pour moi -, nous avons donc naturellement rejoint nos parents il y a plusieurs années pour perpétuer à notre tour l’aventure familiale.

C’était évident pour nous de faire vivre le même savoir-faire unique, les mêmes gestes, la même fabrication traditionnelle qui font que les savons Marius Fabre sont reconnus depuis plus de 100 ans pour leur qualité, leur authenticité et leurs bienfaits pour la peau.

Quels sont vos partis pris en tant que producteurs ?

Nous sommes fabricants depuis 1900. C’est-à-dire que nous perpétuons la fabrication traditionnelle du savon de Marseille et du savon noir à l’huile d’olive, dans nos chaudrons, par cuisson des huiles végétales. Notre maître-savonnier détient nos secrets de fabrication, et mène à bien, jour après jour, la fabrication du savon Marius Fabre.

Notre marque de fabrique, depuis 1900, est le « savon végétal, sans colorant ».

Tous les produits Marius Fabre sont fabriqués selon la même philosophie, qu’ils soient utilisés pour la toilette et le soin de la peau (savon de Marseille et savonnettes, shampoings, laits pour le corps…) ou l’entretien de la maison (savon noir, copeaux de savon de Marseille, lessive, etc).

Nos produits sont doux pour l’homme et doux pour l’environnement.

Hypoallergénique, notre savon de Marseille est particulièrement recommandé par les dermatologues et les professions médicales pour prendre soin de toutes les peaux, notamment des plus sensibles. « Extra pur », riche en huile d’olive, notre savon de Marseille contribue à diminuer le dessèchement de la peau (cf Etude dermatologique SVH99/CHU de Montpellier). Fabriqué à base d’huiles 100 % végétales, sans produit de synthèse, il respecte l’environnement et ne pollue pas les rivières, contrairement à beaucoup de détergents de synthèse.

Autre spécialité de Marius Fabre, notre savon noir est fabriqué dans nos chaudrons de Salon-de-Provence, selon une formule exclusive à l’huile d’olive, brevetée par la savonnerie Marius Fabre. A la fois efficace, économique et respectueux de l’environnement, il est la solution saine et naturelle pour tout nettoyer, de la maison au jardin !

Chez Marius Fabre, nous sommes donc très attachés à promouvoir et faire connaître le savon de Marseille authentique, garanti par l’apposition de la marque collective de l’Union des Professionnels du Savon de Marseille*, dont la savonnerie Marius Fabre est l’un des 4 membres fondateurs.

Et enfin, pour vous, vrac rime avec… ?

Pour nous, vrac rime avec bon sens !

 

* Exigez le logo déposé

 Logo Savon de Masreille

par l’Union des Professionnels du Savon de Marseille

Ce logo garantit

Une composition

Fabriqué à partir d’huiles végétales exclusivement, sans parfum, sans colorant, sans ajout.

Un procédé de fabrication

Cuit au chaudron pendant dix jours environ, selon les 5 étapes du « procédé marseillais »

Une origine géographique

Fabriqué à Marseille et dans sa région, berceau de la fabrication du savon de Marseille.

 


Application mobile bientôt disponible !

Faites votre liste de courses, localisez les magasins autour de vous et apprenez-en plus sur nos produits grâce à notre application.